Nouvelles d’automne

Suite à notre refus de la proposition de bail par le Conseil Général, pas de nouvelles. Bonne nouvelle?

En tous cas les manières de participer et de soutenir le lieu sont toujours multiples : s’inscrire à la lettre d’information, relayer les évènements, prendre part aux ateliers du Centre Social Autogéré, passer au café librairie Michèle Firk, évidemment venir voir ce qui a lieu, participer aux chantiers travaux ou ménage, et pour finir, inévitablement, la question de l’argent ! D’économie précaire et sans salariés, plus que jamais, le lieu a besoin de trouver les moyens de son autonomie financière, n’hésitez pas à participer comme vous le pouvez ou voulez. Un appel à dons arrivera sous peu. Enfin!

Suivez ici les nombreux rendez-vous à la Parole Errante pour poursuivre les rencontres et approfondir les différentes facettes d’un lieu à (ré)inventer. Et s’il s’agit de construire patiemment et au plus grand nombre possible la défense publique de ce lieu et de son devenir, il y a urgence. En ces temps où tout se resserre, ici et ailleurs : Nous avons besoin de lieux pour habiter le monde !

Publié le 1 octobre 2018 dans Textes