Demain est annulé

La pandémie de coronavirus contraint la Parole Errante, comme tant d’autres lieux, à annuler tous les événements publics, ainsi que les activités quotidiennes (café-librairie Michèle Firk, Centre social autogéré, cantine, etc.) pour une durée indéterminée.

Cette pandémie, dans sa circulation comme dans sa gravité, est – à travers la mondialisation des transports, l’élevage industriel, la déforestation massive – un résultat direct du primat sans partage de l’économie. Elle fragilise et fragilisera davantage un nombre considérable de personnes déjà en situation de grande difficulté dans une société qui casse méthodiquement les systèmes de solidarité, de protection sociale, de santé, et qui prône toujours, aujourd’hui même, malgré la crise sanitaire exceptionnelle, la mise au travail contre le soin, la recherche du profit contre le commun et l’entraide. Combien faudra-t-il de grèves et de morts avant que, comme en Italie, la production soit limitée à l’indispensable ?

Face à une telle situation, dans le strict respect des mesures sanitaires de protection pour éviter la propagation du virus, il nous faut rester en liens, attentifs aux initiatives de solidarité qui émergent déjà. A l’échelle locale, nous resterons donc en veille pour décider ponctuellement d’autres usages du lieu (dépôt de nourriture par exemple), se coordonner avec des initiatives existantes, réseaux, associations, collectifs mettant en œuvre des pratiques de solidarité de base.

Aux personnes à la rue, à celles en situation de grande promiscuité, aux femmes exposées d’autant plus aux violences des hommes et à la précarité, aux personnes enfermées dans les prisons et dans les centres de rétention administrative, à celles et ceux que la police continuera à harceler et contrôler en priorité, à toutes et tous les sans-papiers, aux personnes contraintes de continuer à travailler sans raison ou sans les aménagements ni protections nécessaires, à toutes et tous les précaires, aux personnels de l’alimentaire, des services publics et notamment aux personnels soignant.e.s en première ligne, nous exprimons toute notre solidarité et notre soutien.

Pour rester en liens, continuer à prendre soin les un.e.s des autres, prendre la mesure politique de cette situation inédite et préparer la suite, voici quelques liens utiles :

. Pré-diagnostic en ligne afin d’éviter d’engorger les urgences et être pris·e en charge le plus efficacement possible : https://c19.info/fr/
. N° d’information sur le Covid-19 en cas de situation non urgente : 0 800 130 000 (en permanence, 24h/24 et 7j/7)
. N° d’urgence médicale Covid-19 : le 15 (en permanence, 24h/24 et 7j/7)

. Liste de structures ouvertes à Paris : http://www.solinum.org/coronavirus-structures-ouvertes-paris-75/
. L’initiative COVID-Entraide, réseau de groupes d’entraide locaux : https://covid-entraide.fr/
. Un suivi quotidien sur ACTA.zone : https://acta.zone/coronavirus-confinement-et-resistances-suivi-en-continu/
. Revue de presse collective en temps d’épidémie : https://laderiveuse.noblogs.org/

. Et pour communiquer, cet outil de tchat et d’audio-conférence, sans contrôle des données et des comportements de ses utilisateurs : Framatalk : Mumble Framatalk : un serveur pour parler à plusieurs – Framablog

 

Publié le 24 mars 2020 dans Textes